Le projet du Chemin des Sages naît lors d’une séance du Conseil des Sages formé de 9 femmes et 9 hommes de 60 ans et plus, choisis pour leur sage expérience par les Conseillers municipaux. Ce jour-là, le sujet de réflexion porte sur la question de savoir comment faire vivre notre devise républicaine “Liberté, Égalité, Fraternité” ? 

La naissance du Chemin des Sages

L’idée germa que parsemer la ville de phrases émanant de femmes et hommes illustres, mondialement reconnus pour leur sagesse et leur humanisme, pourrait interpeller la conscience des passants borméens comme touristes. Afin de justifier cet audacieux et innovant projet aux yeux du Maire et de son Conseil municipal, la décision est prise d’allier ce parcours aux plaques historiques qui devaient être installées sur les monuments emblématiques de la ville. Les membres du Conseil des Sages ont alors déterminé le parcours de ce chemin au sein du village médiéval et travaillé sur le support, les textes, les images et symboles de ces plaques.

Le Chemin des Sages Bormes les Mimosas

Le symbole du papillon est choisi car il représente la joie, la beauté, la grâce et la légèreté de l’être. Il renvoie au pouvoir de transformation personnelle par sa forte puissance de renaissance. En effet, avant d’être papillon, cet insecte est d’abord un œuf, puis il devient chenille avant d’être une chrysalide et finalement un papillon. Chaque nouvelle étape symbolise un changement dans la vie, le lâcher-prise sur ce que vous étiez pour apprécier ce que vous êtes devenu. En tant que symbole de la sagesse, cet animal est une source d’inspiration dans la vie. Sous ses apparences fragiles,

le papillon est doté d’une grande force. En effet, sa vie est éphémère (durée de vie de quelques jours à quelques semaines) et cependant, il répand joie et bonne humeur par la grâce et la beauté de son vol, appréciant chaque instant que la nature lui offre. Alors pourquoi ne pas faire comme le papillon, aborder avec confiance tout ce que la vie nous offre, bonne ou mauvaise expérience, car après tout cela ne dure qu’un instant. Ces expériences passées ne sont-elles pas la meilleure préparation à l’avenir nous permettant d’avancer ainsi plus sereins sur les chemins de la vie ?

La biographie de Goethe

Romancier, dramaturge, poète, scientifique, théoricien de l’art et homme d’état.


Johann Wolfgang von Goethe, né le 28 août 1749 en Allemagne à Francfort-sur-le-Main fils d’une famille bourgeoise aisée, est un poète, romancier et dramaturge allemand. Il commence très tôt à écrire. Son éducation est faite par son père, qui l’initie à l’apprentissage des langues, de la danse, de l’escrime et de l’équitation.

Goethe

Il découvre la civilisation française quand un officier français est hébergé dans sa famille durant la Guerre de Sept Ans. Cet officier devient l’ami du père de Goethe et permet à l’adolescent d’assister en 1764 au couronnement de l’empereur Joseph. De 1765 à 1771, il fait des études de droit à Leipzig puis à Strasbourg. Il fut avocat, magistrat, commissaire à la guerre, directeur des finances de l’état et anobli. Il épouse Christiane Vulpus en 1806. L’œuvre la plus célèbre de Goethe, “Faust”, est un drame en deux parties qui retrace la vie d’Heinrich Faust, un érudit qui vend son âme au diable Méphistophélès en échange de la connaissance et du plaisir terrestre. “Faust” est considéré comme l’une des plus grandes réalisations de la littérature allemande et universelle. Outre ses contributions littéraires, Goethe s’intéresse également à la science et à la philosophie. Il effectue des recherches en optique, en anatomie, en botanique et en géologie, et développe sa propre théorie des couleurs, présentée dans son ouvrage “La Théorie des couleurs” (1810).

Goethe meurt en 1832 à l’âge de 82 ans, laissant derrière lui une œuvre qui continue d’influencer la littérature, la philosophie et la science. Son talent pour méler l’érudition, la passion et la sensibilité humaine dans ses écrits lui vaut d’être considéré comme l’un des grands esprits de l’histoire de la culture européenne.

Le Pous d’Amoun et la Draille des Bredouilles

La Draille des Bredouilles n’est pas une création récente liée au développement touristique. En fait, ce chemin était déjà mentionné dans le cadastre Napoléonien de 1826, à une époque où l’activité du village était principalement axée sur l’agriculture.

Les chasseurs, en plus de l’élevage, contribuaient régulièrement à l’approvisionnement du village en viande fraîche. Cependant, parfois la chance n’était pas au rendez-vous et le gibier se faisait rare. Dans ces cas-là, le chasseur rentrait épuisé, avec son carnier vide. C’est là que la Draille des Bredouilles, ce petit chemin éloigné du village, prend toute son importance : il est à l’abri des regards curieux et donc des moqueries. La fierté du départ aux premières lueurs de l’aube laisse maintenant place à la discrétion des retours de chasse infructueux.

Au bout de la Draille des Bredouilles, vous trouverez sur votre chemin le “pous d’amoun”, le puits qui se trouve en amont en provençal. Il a son équivalent en bas du village, “le pous d’avau”, le puits qui se trouve en aval. Ces puits témoignent de l’obsession séculaire de trouver de l’eau potable. On ne connaît pas la date exacte de construction de ce puits, mais il aurait été creusé au début du XVIIIe siècle, à la même période que les autres puits du village. En période de sécheresse intense, il n’était pas rare de trouver un gardien devant le puits, qui limitait la quantité d’eau que les habitants pouvaient prélever, dans l’intérêt de la communauté. Celui qui distribuait l’eau, selon les quartiers et à des heures bien définies, devenait alors l’une des personnes les plus importantes du village. En 1945, la municipalité délivrait aux habitants de Bormes une carte d’approvisionnement en eau, donnant droit à 10 litres de ce précieux liquide par jour.

Baludik Chemin des Sages

Retrouvez aussi le Chemin des Sages sur Baludik !

Pour découvrir le parcours ludique et géolocalisé, scannez ce QR code. Jeux et surprises vous attendent avec l’application Baludik.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu