Galette des rois

Le Gâteau des rois en Provence

L'Epiphanie en Provence! 

Ici  point de galette des rois, c'est un gâteau des rois que l'on partage le 6 janvier ou le 1er dimanche de Janvier quand le 6 tombe en semaine pour fêter l'épiphanie ou l’arrivée des rois mages devant Jésus qui vient de naître. Une brioche à la fleur d’oranger, recouverte de sucre, décorée de fruits confits, ronde avec un trou au milieu fait le bonheur des tables de Provence tout le mois de janvier : une vraie tradition en Provence ! 

 

Pour bien respecter cette tradition en Provence, d’abord il faut installer la crèche début décembre avec son ravi, son ange Boufareu (appelé ainsi à cause de ses joues joufflues à force de jouer de la trompette chaque fois que le Bon Dieu est content), Mistral sa cape au vent, la partie de cartes de Pagnol, et bien sûr Marie, Joseph, l’âne et le bœuf. Chrétien ou pas, en Provence on fait la crèche. Mais attention, on ne déposera pas le petit Jésus avant le 24 au soir et les plus beaux santons, Melchior, Gaspar et Balthazar, les rois mages venus de Bethléem en suivant l’étoile doivent également attendre patiemment leur tour. Cachés derrière un vase, ils vont progressivement s’avancer à travers le salon de bibelot en lampe vers la crèche, pour se tenir devant le nouveau-né le 6 janvier les bras chargé d’or, d’encens et de myrte.

 

Hop hop hop, vous pensez tout savoir mais point d’épiphanie réussie sans le clou du spectacle, la fève. Et nous provençaux, nous sommes généreux ! Alors parce qu’on aime la tradition, on y place la fève, la vraie, l’alimentaire, le légume. Et parce que c’est plus joli, on y place aussi une figurine en céramique qui – couleur locale oblige - est un santon. Celui qui tire la fève est le roi, le sujet est pour la reine.
Et pour que ce tirage des rois dure plus longtemps, celui qui a la fève paie le prochain gâteau. Malin…

 

provence-french-riviera-voyage-calette-roi_0.jpg

 

 

  • partager